PARASÉLITE – KESAKO ? ETYMOLOGIE

Un mot qui manquait à la langue française :

PARASÉLITE

KÉSAKO ? PARASÉLITE – DÉFINITION

Ce mot désigne les individus appartenant aux classes sociales favorisées, dirigeantes et médiatiques, mais n’ayant ni le gout ni la compétence à gérer le bien commun.

Le terme a été créé pour attirer l’attention sur le fait que cette classe privilégiée ne fait en aucun cas partie de l’élite authentique, et pour l’en différencier.

L’élite étant la fleur d’une société, la parasélite forme, quant à elle, un clan de notables usurpateurs, idéologues et surtout portés par l’ambition personnelle.

• Nom masculin ou féminin selon le genre de l’individu: un parasélite, une parasélite.

• Nom féminin, qui représente l’ensemble des parasélites : la parasélite.

• On retrouve aussi, bien sur, parasélitisme et parasélitiste.

KÉSAKO ? PARASÉLITE – DÉFINITION

Le nom de parasélite est fondé sur une étymologie multiple

•   Néologisme, c’est la contraction de « parasite » et d’ « élite »

•   Du préfixe grec  » παρά  » para : à coté de

Loin de former le corps sélectif d’une élite authentique, la parasélite est une sorte de sous-élite parallèle autoritaire et incontestable.

•   Du préfixe latin  » para « , impératif de parare « parer, contrer »

La parasélite se protège et prémunit les populations contre l’élite véritable, afin de        conserver ses propres privilèges, prérogatives et autres passe-droits.

•   Du mot  » élite  » dérivé de l’ancien français eslite

Étymologiquement, le terme se rattache à l’idée d’élection, non au sens du suffrage mais à celui de l’approbation par autrui de la place détenue par quelqu’un dans la société.
La notion d’élite implique nécessairement l’idée d’une supériorité : en prestige, richesse, pouvoir, au dépens de minorités.

COMPORTEMENT / ÉTHOLOGIE DU PARASÉLITE

•  Se présentant comme un parangon de vertu,
le parasélite est doté d’une conscience morale adaptable à son
idéologie et variable, selon ses intérets. Il peut, par exemple, etre
drogué, débauché ou pédophiles, s’expatrier pour payer moins d’impots
ou profiter de main d’œuvre bon marché, prendre parti pour des délinquants ou défendre des criminels, tout cela ne l’empechera pas de s’indigner pour un mot qu’il jugera déplaisant.

•  La parasélite vit aux crochets de la population.
Haut fonctionnaire, politicien, journaliste, présentateur ou amuseur subventionné,
le parasélite n’est ni créatif ni productif.

•  Le parasélite est démocrate.
Cependant, les masses laborieuses ne s’avèrent pas toujours aptes à choisir ce qui est bon pour lui – euh pardon : bon pour elles – Heureusement le parasélite est là pour leur indiquer le droit chemin. Si certains résultats d’élections vont à l’encontre de ses intérets ou de son idéologie, il crie au scandale, provoque des manifestations et peut aller jusqu’à faire annuler ces élections…

PROPHYLAXIE & REPRODUCTION DU PARASÉLITE

•  Le parasélite n’est pas contagieux !
Nul ne peut devenir parasélite contre son gré. Le bouillon de culture
de mai 68 à permis au germe du parasélite de proliférer et de
dégénérer en jouisseur matérialiste assumé.

•  Le parasélitisme est parfois héréditaire, mais le faible taux de fécondité des parasélites ne permet pas le renouvellement naturel de l’espèce.
Les parasélites engendrent surtout les bobos.
On devient parasélite par ambition, préemption, et/ou piston.

•   Seul antidote au parasélite : l’élite.
Face à elle, le parasélite se révèle invertébré, inculte et médiocre.
Il est à noter que les temps de crises ou de grands troubles nuisent au parasélite qui s’avère incapable de gérer efficacement les problèmes.
Il s’auto-dissout alors mystérieusement ( temporairement ).

PSYCHOLOGIE DU PARASÉLITE

•  Le parasélite devient agressif et violent
lorsqu’il est contredit ou se sent incompris. Sa notoriété le rend imbu de sa personne. Militant activement pour la tolérance,
il ne tolère cependant nulle contradiction.

•  Son mépris pour le peuple, plus ou moins affiché,
est une caractéristique essentielle du parasélite. Vivant en circuit fermé dans les beaux quartiers, il perd contact avec la réalité quotidienne du « commun des mortels ».

•  Le parasélite semble affligé d’un complexe de supériorité,
doublé d’un complexe d’infériorité (parce qu’il sait qu’il usurpe sa place).
Cela pourrait expliquer la haine qu’il voue à son propre peuple.

PARASÉLITE / DÉCLINAISONS ET TRADUCTIONS

•  Le parasélite sévit hélas au-delà des frontières de France.

Le mot est traduisible en de nombreuses langues européennes :

Anglais           :  the paraselite – paraselitism

Allemand      : der Paraselit – die Paraselite – der Paraselitarismus

Néerlandais :  de parasielite – de parasielitarisme

Espagnol       :  el paraselite – la paraselite – el paraselitismo

Italien            :  il parassélite – la parassélite – il parassélitismo

Polski             : pasożelita – pasożelitaryzm

Русский           : паразeлита – паразeлита – паразeлитизм